Droit de la famille Le bon sens populaire préconise un bon arrangement à un mauvais procès et en effet c’est souvent une erreur de faire l’économie du conseil d’un professionnel du droit...
Droit pénal Que vous soyez victime ou auteur présumé d’une infraction, toute personne se trouvant confrontée à une procédure pénale cherche le conseil d’un avocat....
Droit social Depuis de nombreuses années nous plaidons avec succès les licenciements ainsi que tous les litiges du droit du travail devant les conseils des Prud’hommes....
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > RÉGIME FISCAL DE L’INDEMNITÉ DE RUPTURE ANTICIPE D'UN CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE DÉTERMINÉE

RÉGIME FISCAL DE L’INDEMNITÉ DE RUPTURE ANTICIPE D'UN CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE DÉTERMINÉE

Le 21 janvier 2011

Par arrêt du 7 octobre 2010 (Cass., civ.2, n° 09-12.404), la Cour de Cassation, a décidé que l'indemnité de rupture anticipée d'un contrat de travail à durée déterminée, égale aux salaires dus jusqu'à la fin du contrat, était soumise aux cotisations sociales, et donc était également imposable, même si elle est versée à l'occasion d'une transaction.

 

Ainsi la Cour de Cassation effectue une lecture littérale de l'article 80 duodecies du code général des impôts qui dispose que :

"Toute indemnité versée à l'occasion de la rupture du contrat de travail constitue une rémunération imposable".

 

Il convient donc dans ce cas d'établir un bulletin de paie. A priori, il conviendra de considérer que cette somme rémunère le temps restant à courir jusqu'à la fin du contrat (pour l'application du plafond).

í